année précedente

Grand Prix de la Science-Fiction française 1984

page suivante

(Période de sélection : janvier 1983 à décembre 1983)

Le lieu des délibérations se pérennise chez Jacques Goimard faute de manifestation d'accueil et en l'absence de trésorerie. Elles ont lieu le 17 mars 1984 à 15 heures. A l'issu de la réunion, Jean-Michel Royer est remplacé par Daniel Walther.

Les éditions Denoël organisent de nouveau la remise des prix le samedi 5 mai à 18 heures – sous le patronnage du Républicain Lorrain – à l’Institut Européen d’Ecologie, Cloître des Récollets à Metz.

Le Champ du rêveur

1) Roman francophone

Lauréat : Le Champ du rêveur de Jean-Pierre Hubert (Denoël)

Solstice de fer & Equinoxe de bronze de Francis Berthelot (Temps Futurs)

City de Joël Houssin (Fleuve Noir)

Fiction n° 338

2) Nouvelle francophone

Lauréat : Les Nageurs de Sable de Jean-Claude Dunyach (in revue : Fiction n° 338, Opta)

Mange ma mort de Philippe Cousin (in Mange ma mort, Denoël)

Le Naviluk

3) Roman jeunesse

Lauréat : Le Naviluk de Thérèse Roche (Magnard)

Patrouille du conte de Pierre Gripari (L’âge d’homme)

Les maîtres-feu de Joëlle Wintrebert (J’ai lu)

Le Rayon SF

4) Prix spécial

Lauréat : Henri Delmas et Alain Julian pour Le Rayon SF (Milan)

Le cycle des Hommes sans futur de Pierre Pelot (Presses Pocket)