année précedente

Grand Prix de la Science-Fiction française 1985

page suivante

(Période de sélection : janvier 1984 à décembre 1984)

En 1985, le jury s'est réuni beaucoup plus tôt que les années précédentes : le 9 février à 15 heures, chez Jacques Goimard bien sûr. Le jury comprend toujours 11 membres. Michel Demuth, évanoui dans la nature sans laisser d'adresse (il sera retrouvé quelques années plus tard, Dieu merci !) est remplacé par Daniel Chave pour l'année suivante.

La remise des prix organisée par les éditions Denoël a lieu le jeudi 25 avril de 18 h à 20 h au Pont-Royal, 7, rue de Montalembert, Paris VIIème.

Mémo

1) Roman francophone

Lauréat : Mémo de André Ruellan (Denoël)

L’œuf du diable de Philippe Cousin (Stock)

Le système Aristote de René Dzagoyan (Flammarion)

Le père de feu de Pierre Pelot (Presses Pocket)

Un fils de Prométhée, ou Frankenstein dévoilé

2) Nouvelle francophone

Lauréat : Un fils de Prométhée, ou Frankenstein dévoilé de René Sussan (in Les Insolites, Denoël)

Les spécimens de René Sussan (in Les Insolites, Denoël)

Fontaraigne de Joëlle Wintrebert (in Mouvance n° 8 : Pathologie du pouvoir)

L'Enfant qui venait de l'espace

3) Roman jeunesse

Lauréat : L'Enfant qui venait de l'espace de Robert Escarpit (Bayard)

Philippe Ebly pour l’ensemble de son œuvre

Kidnapping en télétrans de Joëlle Wintrebert (in Je bouquine)

Louis-Vincent Thomas

4) Prix spécial

Lauréat : Gérard Cordesse pour La Nouvelle science-fiction américaine

La série Mouvance