année précedente

Grand Prix de la Science-Fiction française 1991

page suivante

(Période de sélection : août 1989 à juillet 1990)

La réunion du Grand Prix 1991 se déroule, toujours chez Jacques Goimard, le 10 novembre 1990 à 15 heures. En fin de réunion, il est décidé de créer deux nouvelles catégories suite à la disparition du Prix Apollo  : un Prix de la Traduction et un Prix du Roman Étranger. Le nombre des membres du jury est porté en conséquence à 13 avec l'admission d'Annick Béguin et le retour de Michel Demuth.

Rivage des intouchables

1) Roman francophone

Lauréat : Rivage des intouchables de Francis Berthelot (Denoël)

Swap, swap de Richard Canal (J’ai lu)

Extra-muros

2) Nouvelle francophone

Lauréat : Extra-muros de Raymond Milési (in Extra-muros, Editions de l'Aurore)

Figures imposées de Jean-Claude Dunyach (in Ceci n’est pas de la science-fiction, revue Nyx n° 12)

Temps sans frontières

3) Roman jeunesse

Lauréat : Temps sans frontières de Liliane Korb (Flammarion)

Futurs antérieurs de Christian Grenier (Milan)

Le Prisonnier

4) Essai

Lauréat : Le Prisonnier, chef-d'œuvre télévisionnaire de Alain Carraze & Hélène Oswald

La fin du monde de Lucian Boia (La découverte)

Jean-Michel Nicollet

5) Prix spécial

Lauréat : Jean-Michel Nicollet pour l'ensemble de son oeuvre.

Richard Comballot, pour ses activités de promoteur de la SF française