Grand Prix de l’Imaginaire 1993

(Période de sélection : août 1991 à juillet 1992)

Jacques Goimard accueille les membres du jury le 16 novembre 1992 à 15 heures malgré une panne d’ascenseur.

Le problème du vote des éditeurs et directeurs de collection, posé l’année précédente, est de nouveau discuté. Les réactions sont contrastées car il apparaît aussi délicat d’empêcher un juré éditeur de voter pour un de ses titres qu’il apprécie que de le lui autoriser. On laisse finalement toute latitude aux éditeurs de voter en leur âme et conscience pour le titre de leur choix : une décision qui sera régulièrement contestée et débattue jusqu’en 2008…

André Ruellan, démissionnaire, sera remplacé par Jacques Baudou pour l’année à venir.

Les éditions Fleuve Noir, les Presses de la Cité et Presses Pocket organisent la remise des prix le 17 décembre à 18 h au 12, avenue d’Italie à Paris.

Roman francophone

Lauréat

Demain, une oasis
de Ayerdhal
(Fleuve noir)

Roman étranger

Nommés

Lauréat

Nouvelle francophone

Roman jeunesse

Traduction

Nommés

Lauréat

Essai

Prix spécial

Nommé

Les Éditions de l’Atalante pour la qualité et l’originalité de leur production.

Lauréat

Les Éditions de l’Atalante
pour la qualité et l’originalité de leur production.

Textes © GPI
Dessins © Caza