Grand Prix de l’Imaginaire 2001

(Période de sélection : août 1999 à juillet 2000)

Le jury émigre au restaurant du Parc de la Muette pour la délibération du Grand Prix 2001 qui a lieu le 8 octobre 2000 de 10 heures à 19 heures (repas de midi inclus). Sont entrés au jury : François Angelier, Jean-Daniel Brèque, Doug Headline et Joëlle Wintrebert, portant ainsi à 14 le nombre des membres. Pour raisons personnelles, Jean-Pierre Fontana a dû abandonner provisoirement la présidence. Jacques Goimard assure l’intérim.

Sur une suggestion de Jean-Daniel Brèque, devant l’abondance de la production, des commissions de pré-sélection sont créées pour chaque catégorie, de manière à mieux répartir les lectures de sélection.

Compte tenu de la dynamique européenne de l’Imaginaire qui émerge notamment dans le festival Utopiales, Bruno Della Chiesa et Angelo Cosimano proposent la création d’un Prix Européen.

La remise des Prix s’installe durablement dans le cadre du Festival Utopiales à Nantes. Elle se déroule le 28 octobre, dans la salle Alderande, au cours d’une cérémonie animée par Daniel Toscan du Plantier. Cette fois encore, un budget permet de doter les lauréats des catégories Roman francophone, Nouvelle francophone, Roman jeunesse et Traduction.

Roman francophone

Roman étranger

Nouvelle francophone

Nouvelle étrangère

Roman jeunesse

Nommés

La maison brisée de Francis Berthelot (Livre de poche)

Solaris (série incluse dans le cycle Rougemuraille) de Brian Jacques (Mango)

Titanic 2012 de Christophe Lambert (Hachette jeunesse)

Les mange-mémoire de Gérard Moncomble (Casterman)

Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban de J.K. Rowling (Gallimard jeunesse)

Lauréat

Traduction

Graphisme

Nommés

Manchu pour l’ensemble de ses couvertures publiées dans l’année

Pierre-Olivier Templier pour ses couvertures de la collection Terreur (Pocket)

Jean-Yves Kervévan

Lauréat

Manchu
pour l’ensemble de ses couvertures publiées dans l’année

Essai

Prix spécial

Nommés

Jean-Pierre Dionnet pour « Le meilleur des mondes ? » diffusé sur Canal+ en 1999

Patrick Gyger, conservateur de La maison d’Ailleurs à Yverdon

Sous le vent du monde (série) de Pierre Pelot (Denoël)

François Rivière pour l’ensemble de son œuvre (édition, critique, romans, scénarios et sa participation à la réalisation de la soirée Théma – Arte – sur Peter Pan et J.M. Barrie)

Les éditions Encrage

Lauréat

Sous le vent du monde (série)
de Pierre Pelot 
(Denoël)

Nouvelle francophone

Nommé

Piergiorgio Nicolazzini

Lauréat

Piergiorgio Nicolazzini
pour son indomptable énergie au service d’une cause qui est chère au jury du prix : la dimension européenne de l’imaginaire

Textes © GPI
Dessins © Caza