Grand Prix de l’Imaginaire 2024

(Période de sélection : janvier 2023 à décembre 2023)

2024. Vertigineuse année pour Le Grand Prix de l’Imaginaire qui fête ses 50 ans ! C’est pourtant toujours aussi fringant et enthousiaste que notre jury s’est réuni le dimanche 4 février 2024 à la brasserie L’Européen.

Le jury est presque au complet, Lloyd Chéry étant terrassé par un virus hivernal qui le contraint à rester à distance. Nous ne manquerons pas l’occasion de lever un verre à sa (future bonne) santé. Nous lèverons également notre verre à la mémoire d’Anne Fakhouri, de Christopher Priest, de Terry Bisson et de Philippe Curval dont les livres ont si souvent été au programme de lecture du GPI. 

Le jury vote en quelques minutes et à l’unanimité la nomination d’Olivier Legendre au poste de vice-président (resté vacant depuis le départ de Jean-Luc Rivera) puis commence rapidement les délibérations avant de lui laisser la possibilité de refuser le poste.

Comme chaque année, le jury regrette que certains éditeurs compromettent les chances de leurs auteurs en négligeant de soumettre leurs publications aux jurés. Rappelons que tous les livres publiés dans le domaine de l’Imaginaire sont éligibles (pourvu qu’ils soient à compte d’éditeur, distribués en librairie et publiés dans l’année), y compris les nouvelles éditions d’oeuvres anciennes, susceptibles de concourir pour le prix Spécial.

Nos deux nouveaux membres, Catherine Dufour et Benjamin Spohr, ont, l’un comme l’autre, largement su se montrer à la hauteur de nos attentes quant à leur capacité à défendre leurs opinions ! C’est donc sans surprise que les délibérations ont une nouvelle fois pris des allures de combats où se jouait le trophée de celui qui crierait le plus fort pour faire entendre sa voix. On peut également fustiger la mauvaise volonté manifeste de certain(e)s qui refusaient quasiment de se prononcer alors que nous devions trancher entre deux candidats. Ces attitudes bravaches n’auront pourtant pas empêché les membres du jury de se mettre d’accord sur une liste qui, cette année encore, nous rend très fiers et porte haut les couleurs de l’imaginaire.

Après treize ans de compagnonnage avec le festival Étonnants Voyageurs, le GPI a mis cap au sud et créé pour son cinquantenaire un nouveau partenariat avec La Comédie du Livre – Dix jours en mai (10 au 19 mai 2024). Un focus majeur sur l’Imaginaire accompagnera de façon durable l’arrivée du GPI à Montpellier. C’est donc dans le cadre de la trente-neuvième édition de ce festival que nous aurons, dès cette année, le plaisir de remettre les prix aux lauréats. 

Les premières sélections seront dévoilées le 12 février, les nominations seront annoncées le 12 avril et les lauréats seront proclamés peu avant la remise du Prix le 18 mai à Montpellier.

Roman francophone

Roman étranger

Nouvelle/Novella francophone

Première sélection

L’Avertissement d’Olivier Caruso (Le Bélial’ in Bifrost n° 110)

Par une route sans fin d’Élodie Denis (Le Bélial’ in Bifrost n° 112)

Traduction vers le rose d’Esmée Dubois (1115)

Le Trophée de Christian Léourier (Le Bélial’ in Une Heure-Lumière Hors-Série 2023)

Rossignol d’Audrey Pleynet (Le Bélial’)

Skin de Émilie Querbalec (Le Bélial’ in Bifrost n° 109)

Le Groom de Jean-François Seignol (Le Bélial’ in Bifrost n° 111)’

Nouvelle/Novella étrangère

Première sélection

Pissenlit d’Elly Bangs (Le Bélial’ in Bifrost n° 109)

Une prière pour les cimes timides de Becky Chambers (L’Atalante)

Connexions de Michael F. Flynn (Le Bélial’)

La Cité du rire de Sequoia Nagamatsu (Le Bélial’ in Bifrost n° 111)

Protectorats de Ray Nayler (Le Bélial’ & Quarante-Deux)

Mon travail n’est pas terminé de Thomas Ligotti (Monts Métallifères)

Illuminations d’Alan Moore (Bragelonne)

Le Maître de Claire North (Le Bélial’)

Bleu Zima d’Alastair Reynolds (Le Bélial’ in Bifrost n° 110)

Le Dernier des aînés d’Adrian Tchaikovsky (Le Bélial’)

L’Impératrice du Sel et de la Fortune de Nghi Vo (L’Atalante)

Roman jeunesse francophone

Roman jeunesse étranger

Traduction (Prix Jacques Chambon)

Graphisme (Prix Wojtek Siudmak)

Essai

Prix spécial

Première sélection

Guillaume Chamanadjian et Claire Duvivier pour l’aventure littéraire de la double trilogie La Tour de gardeaudacieusement portée par David Meulemans aux éditions Aux forges de Vulcain.

Flatland Éditeur pour son travail patrimonial, et tout spécialement pour Voyage au pays de la quatrième dimension de G. de Pawlowski, à l’occasion du centenaire de la parution, ainsi que pour le recueil de nouvelles de Jean-Pierre Andrevon, Sortilèges nocturnes.

Aux forges de Vulcain et Callidor pour leur travail conjoint autour d’Arthur Machen : Arthur Machen,  La Colline des rêves et autres récits fantastiques (nouvelles traductions des grands textes des années 1896-1917 et première traduction en français d’Un Fragment d’existence, Aux forges de Vulcain) et Le grand Dieu Pan (Callidor)

Francis Berthelot pour Auto-Uchronia ou Fugue en zut mineur, exercice d’autobiographie uchronique qui forme la coda d’une œuvre singulière dans le corpus de l’imaginaire français (Dystopia)

Au Diable Vauvert pour la première publication en France de la trilogie d’Octavia Butler, Xénogénésis

Textes © GPI
Dessins © Caza