Roman jeunesse étranger

C’est après la modification du nom en Grand Prix de l’Imaginaire en 1992, puis la réunion du GPI 1994, que la catégorie jeunesse est étendue aux romans étrangers. Clive Barker en est le premier lauréat non francophone mais par la suite, les français seront souvent privilégiés. En 2010, après un duel Fakhouri/Gaiman brillamment et logiquement remporté par la française, la décision souvent discutée de scinder la catégorie en deux est prise.

1995 : Le voleur d’éternité de Clive Barker (Pocket)

1996 : La falaise maudite de Christopher Pike (Pocket)

1997 : Roman francophone

1998 : Roman francophone

1999 : Roman francophone

2000 : Roman francophone

2001 : Roman francophone

2002 : Roman francophone

2003 : Roman francophone

2004 : Roman francophone

2005 : Roman francophone

2006 : Coeur d’encre de Cornelia Funke (Hachette)

2007 : Roman francophone
ex aequo avec La Trilogie de Bartiméus de Jonathan Stroud (Albin Michel)

2008 : Uglies de Scott Westerfeld (Pocket jeunesse)

2009 : La Déclaration. L’Histoire d’Anna de Gemma Malley (Naïve)

2010 : Roman francophone

2010 EV : Le Livre des choses perdues de John Connolly (L’Archipel)

2011 : La Confrérie de l’horloge de Arthur Slade (Le Masque)

2012 : Delirium et Le Dernier jour de ma vie de Lauren Oliver (Hachette jeunesse)

2013 : Sous le signe du scorpion de Maggie Stiefvater (Hachette)

2014 : Une Planète dans la tête de Sally Gardner (Gallimard Jeunesse)

2015 : Miss Peregrine et les enfants particuliers, tomes 1 & 2, de Ransom Riggs (Bayard)

2016 : Stone Rider de David Hofmeyr (Gallimard Jeunesse)

2017 : La Fille qui navigua autour de Féérie dans un bateau construit de ses propres mains & La fille qui tomba sous Féerie et y mena les festoiements de Catherynne M. Valente (Balivernes)

2018 : Les Cartographes, tomes 1 à 3, de S.E. Grove (Nathan)

Textes © GPI
Dessins © Caza